Conférence Marie-France Houdard sur les Femmes

Conférence 15 septembre 2021 Bfm, amphi Clancier 18h MARIE-FRANCE HOUDARD : FEMMES ET DIEUX

Après une enfance en Algérie, des études de lettres puis d’anthropologie, Marie-France Houdart vient vivre en Limousin où la place des femmes lui a semblé primordiale dans la société paysanne. On connait son ouvrage "C'est par les femmes.…"

Aujourd’hui, croisant époques, continents et disciplines, et guidée par les leçons de Germaine Tillion, elle élargit ses réflexions au monde qui nous entoure et essaye de comprendre comment, dans les sociétés agraires et belliqueuses qui nous ont forgés, les femmes sont devenues un enjeu économique et politique capital dans la domination du monde. Des divinités primordiales de la préhistoire aux dieux mâles des monothéismes, c’est ainsi un tout nouveau regard que porte Marie-F. Houdart dans son dernier ouvrage, "La jument décillée", sur l’histoire du rôle joué, jusqu'à nos jours, par trois religions rivales dans l'occultation, l’instrumentalisation et l'oppression des femmes, qui privent le monde d’une part essentielle du génie humain.

Une vision personnelle qui donne à réfléchir.

Après une enfance en Algérie, des études de lettres puis d’anthropologie, Marie-France Houdart vient vivre en Limousin où la place des femmes lui a semblé primordiale dans la société paysanne. On connait son ouvrage "C'est par les femmes.…"

Aujourd’hui, croisant époques, continents et disciplines, et guidée par les leçons de Germaine Tillion, elle élargit ses réflexions au monde qui nous entoure et essaye de comprendre comment, dans les sociétés agraires et belliqueuses qui nous ont forgés, les femmes sont devenues un enjeu économique et politique capital dans la domination du monde. Des divinités primordiales de la préhistoire aux dieux mâles des monothéismes, c’est ainsi un tout nouveau regard que porte Marie-F. Houdart dans son dernier ouvrage, "La jument décillée", sur l’histoire du rôle joué, jusqu'à nos jours, par trois religions rivales dans l'occultation, l’instrumentalisation et l'oppression des femmes, qui privent le monde d’une part essentielle du génie humain.

Une vision personnelle qui donne à réfléchir.

Après une enfance en Algérie, des études de lettres puis d’anthropologie, Marie-France Houdart vient vivre en Limousin où la place des femmes lui a semblé primordiale dans la société paysanne. On connait son ouvrage "C'est par les femmes.…"

Aujourd’hui, croisant époques, continents et disciplines, et guidée par les leçons de Germaine Tillion, elle élargit ses réflexions au monde qui nous entoure et essaye de comprendre comment, dans les sociétés agraires et belliqueuses qui nous ont forgés, les femmes sont devenues un enjeu économique et politique capital dans la domination du monde. Des divinités primordiales de la préhistoire aux dieux mâles des monothéismes, c’est ainsi un tout nouveau regard que porte Marie-F. Houdart dans son dernier ouvrage, "La jument décillée", sur l’histoire du rôle joué, jusqu'à nos jours, par trois religions rivales dans l'occultation, l’instrumentalisation et l'oppression des femmes, qui privent le monde d’une part essentielle du génie humain.

Une vision personnelle qui donne à réfléchir.